Voyage en Corcellie

© JLuc – avril 2014


2 ans et demi en résumé

lundi 7 avril 2008, par Caro


Pour mieux comprendre où j’en suis maintenant, voici un petit résumé de l’aventure durant ces 2 ans et demi.

Pendant toute l’année 2004, je suis régulièrement venue découvrir ce lieu avec Jean-Luc. On passait 3 à 5 jours sur place à chaque saison pour se retrouver et voir... La première impression fût celle d’un lieu abandonné, depuis longtemps inhabité, en partie en ruine, en pleine nature, la forêt tout autour, quelques voisins bien discrets et peu nombreux. On a vécu dans ce lieu des moments forts comme en voyage dans un autre pays, avec l’eau de source glacée en hiver, à dormir sous les toits sans les murs, avec la nuit les bruits des chouettes hulottes et des vaches qui respirent. On a pu observer chaque saison avec ses particularités et petit à petit l’idée a germé en moi, et si, et si, et si ...je me lançais dans une aventure folle, dans un voyage sans filet, dans une contrée inconnue pour y vivre une vie plus respectueuse de la planète, des êtres vivants, en pleine nature ? Et la décision fût prise de venir vivre à Corcelle, au bout du chemin de terre.

Je suis arrivée à Corcelle en Juin 2005, j’ai passé les 3 premiers jours seule, j’ai eu un peu la trouille (dormir toute seule dans ce lieu qui n’avait pas vécu pendant 12 ans, entourée par la forêt). Et puis, l’installation s’est faite, quelques repères trouvés, quelques défrichages réalisés.

15 jours seulement après notre arrivée sont venus 19 personnes de la marche de la décroissance avec François Schneider. L’occasion de commencer les travaux de rénovation pendant 2 mois avec tous ces gens et leur belle énergie.

Cet été-là, j’ai vécu en pensée très forte avec ma famille malienne, lorsque je me lavais dehors, lorsque je discutais à même le sol, lorsque je prenais conscience du peu de matériel dont je disposais, et j’ai eu énormément envie de vivre en tribu quand j’ai su que j’étais enceinte.

Ensuite, nous avons passé un Automne et un Hiver des plus rudes. Pièce toute petite pour 2 adultes, un gros ventre, un bureau pour bosser, un poêle à bois, un lit, bref TOUT-EN-20m2. Et surtout la solitude affective dûe à l’arrivée dans ce nouvel endroit, sans réseau d’amis, de connaissances, de gens...aïe,aïe, aïe !

Une petite virée en gîte pendant 4 mois fût salvatrice pour vivre mieux la naissance de notre fille Léna à l’hôpital de St Vallier et les premiers mois de sa vie.

Nous sommes revenus à Corcelle en Mai 2006. Le chantier d’été allait commencer et notre nouvelle pièce de vie se construire. Pendant tout l’été, nos dodos se faisaient donc avec Léna dans une cabane construite en pierres par l’ancien occupant. Nos amis Lérots et Loirs ont ainsi accompagné nos nuits et celles de Léna (4 mois et demi) dans son lit suspendu. Parfois, il m’arrivait d’ouvrir l’oeil le matin et d’être réveillée par un écureuil qui sautait de branche en branche sur les arbres juste devant la cabane. La cuisine se faisait dehors sous une toile tendue.

Une fois notre pièce de vie aménagée avec eau de source et électricité 12V, j’ai réellement pris pied dans ce nouveau lieu.

J’ai commencé à réfléchir à une activité économique et l’idée d’un atelier pain ambulant est née. L’hiver et le Printemps qui ont suivi ont été consacrés au montage de ce projet à mi-temps avec la découverte du maternage. L’été 2007 fût consacré au chantier de nouveau pour créer une pièce d’accueil pour les personnes intéressées par l’écologie au quotidien, pour les fêtes, les stages en écologie pratique...

L’automne et l’hiver qui viennent de s’écouler furent remplis de questionnements, de doutes par rapport à cette aventure, est-elle trop loin de notre société ? pour quelle vie sociale ? pour quelle vie de famille ? Et puis le Printemps arrive, il est presque là, je me sens neuve d’une belle énergie à partager (d’où cette envie de blog).


RSS 2.0 [?]

Espace privé

Site réalisé avec SPIP
Squelettes GPL Lebanon 1.9