Voyage en Corcellie

© JLuc – avril 2014


Carnet de route vers la décroissance.

La simplicité volontaire

vendredi 27 août 2010, par Monique Labarthe

Pour partager l’écologie et la décroissance au quotidien, j’ai fait un petit périple qui m’a conduit chez des amis, dans le Morvan en automne 2007.

Je suis arrivée en plein après midi, où toutes et tous bossaient dans tous les coins.


J’ai pris les outils, ratissé, rangé, entassé, nettoyé un super jardin automnale, le bois de chauffe mis de côté à l’abris, …les toilettes sèches… planches par ci, feuilles mortes par là….etc…

Bref, pour dire tout simplement, que le calcul n’est pas de mise, chaud, froid, pluie ou pas, le travail est là, il nous tend les bras, on y va. C’est le quotidien d’un choix de vie à la campagne. Normal. Comme tous ceux qui sont venus chez moi me donner un coup de main pour la restauration de ma maison, je vais chez eux à mon tour. Vases communicants. Normal.

Du côté de la décroissance, c’est un regard d’ensemble sur une vie choisie, vers l’écologie et la simplicité volontaire. Le choix de vivre avec le rien et le lien qui fait « tout » .

Un regard sur l’organisation d’une famille, qui utilise au mieux le « tout » pour aller le plus simplement possible vers le « lien » avec la nature, les amis, le partage des idées et construire dans le quotidien de ce qui fait « la vie »

Un regard sur les astuces d’aménagement pour protéger, décorer, isoler, récupérer, assembler, tissus, bois, laine, couvertures, teintures, tricots, draps …. Tout.

Un regard sur les détails du savoir « faire » de chacun, découvrir les astuces. Savoir utiliser ce qu’il y a tout près de nous, chez nous, utiliser ce qu’il y a, là, partager, échanger. Donner et recevoir nos savoirs et nos « trop ».

Il n’y a rien de tel pour faire ces découvertes que d’aller chez les autres, de changer de décor et d’habitudes. Tout est remis en question, tout revient comme au premier jour quand il y a 2 planches à assembler. Comment faire ?? Il y a tellement de sortes d’assemblages !!!

Mon séjour a été court, intense, plein les yeux, les oreilles, des discutions, des résultats. Rien est clôturé, les portes de nos âmes et de nos imaginations sont ouvertes vers l’avenir, vers et avec les autres qui apporteront et échangerons à leur tour leur « tout » leur « trop » avec leur .amour.

Un grand merci à vous mes amis, bon vent et vive la vie.


RSS 2.0 [?]

Espace privé

Site réalisé avec SPIP
Squelettes GPL Lebanon 1.9