Voyage en Corcellie

© JLuc – avril 2014


Respect de l’eau, toilettes sèches

lundi 14 avril 2008, par Caro

Portfolio

premiers toilettes d'hiver dehors, brrr ! Fabrication des toilettes sèches d'intérieur, pour Caro Installation des toilettes seches d'extérieur

Nous utilisons depuis notre arrivée des toilettes à compost ou toilettes sèches ou toilettes à litière, comme on veut !
Ces toilettes ne polluent pas l’eau et permettent de constituer sur place un compost de bonne qualité qui est utilisé pour la pousse des arbres fruitiers, fleurs, arbustes....


Nous conservons urines, papier toilette et excréments dans le même récipient. De la sciure est ajoutée à chaque passage par les utilisateurs. Le récipient (une poubelle ou un seau) est ensuite transvasé dans une aire de compostage où de la paille est ajoutée sur le mélange (des lasagnes de caca !)

La paille et la sciure ou de fins copeaux de bois absorbent l’humidité et le mélange se met à composter.
Au bout de 2 ans, il est bon à utiliser dans le jardin (arbres, arbustes, fleurs...)

Nous avons aujourd’hui 4 toilettes sèches :
- Un toilette dans le jardin (un peu bricolé) pour la beauté du lieu et le plaisir d’être dehors l’été.
- Un toilette dehors juste à côté de la maison (assez joli, il était utilisé dans les festivals avant) pour être tranquille pour faire des petits bruits et des odeurs y compris l’hiver !
- Un toilette à l’intérieur sur la mezzanine (chambre) pour la nuit et les grands froids d’hiver.
- Un pot pour Léna avec un seau à côté.

Chaque toilette a sa réserve de sciure. Chacun son toilette pour des besoins différents ! Vive les Oua-Terre !


RSS 2.0 [?]

Espace privé

Site réalisé avec SPIP
Squelettes GPL Lebanon 1.9